25 avril 2011

Princesse Sara, tomes 1 et 2

Il me faisait de l'œil depuis quelques temps, aussi bien sur le net qu'en magasin!
Voici l'adaptation BD d'une série qui a bercé mes longs "midi les zouzous" :)

Princesse Sara
de
Alwett & Moretti & Boccato



Bon, est-ce vraiment important de recadrer un peu l'histoire?
Quoi? Il y en a parmi vous qui ne connaissent pas l'intrigue de ce dessin animé?!
Bon, petit rappel alors pour ceux qui n'ont pas cette connaissance dans leur bagage alors ^^
Dans l'Angleterre du XIXe siècle, Sara Crew, orpheline de mère, est placée par son père, riche homme d'affaires devant se rendre aux Indes, dans un pensionnat afin d'y recevoir la meilleure éducation. Dans les premiers temps, la petite fille est traitée avec tous les égards dus à sa fortune. Malheureusement, la faillite et le décès de son père (qu'elle apprend le jour de son anniversaire) font basculer la vie de Sara qui devient la boniche du pensionnat et devra compter sur son courage et ses amis pour surmonter cette dure épreuve.

La série animée "Princesse Sarah", d'une cinquantaine d'épisodes, est passée et repassée à la télé a fait rêver toute une génération de petites filles, émerveillées par le courage et la bonté de Sarah.

Cependant, détrompez vous, cette BD n'est pas un parfait copié/collé du dessin animé. L'ambiance et l'intrigue sont les mêmes mais viennent s'y ajouter de petits éléments qui en font une version toute particulière.
Le cadre général se pose dans une Angleterre du XIXe siècle dans laquelle les automates ont pris une place importante, donnant un côté fantastique non négligeable à l'histoire. Emilie par exemple, l'inséparable poupée de Sara, devient une "live-doll". Cette ambiance un peu particulière pourra en déstabiliser certaines, férocement accrochées à l'histoire de base, mais elle contribue à "flouter" la distinction entre l'imagination débordante de l'héroïne et la réalité. Cette imagination fertile, très bien abordée en anime est donc parfaitement mise en valeur dans cette œuvre, c'est très agréable.

Ce qui attire l'œil en premier lieu, c'est aussi et surtout le dessin. Un style actuel que l'on retrouve dans un certain nombre de BD destinées à un public plutôt féminin, plein de petits détails élégants, de dentelles et de fioritures. Un style particulier, avec de grands yeux et de l'extravagance, qui ne plaira pas à tout le monde mais qui est fort bien adapté à l'œuvre présente.

Une très bonne découverte au cours de laquelle le lecteur (ou plutot, je pense, la lectrice) retrouvera avec joie Mme Minchin, Amélia, Lavinia et compagnie. Un retour dans nos souvenirs d'enfance très agréable. L'histoire semble aller vite, mais quelques rien n'est jamais facile dans la vie de Sara, vous le savez...


Vivement le volume 3
Sortie prévue le 27 avril


1 commentaire:

  1. J'ai lu le tome 1, il va falloir que je me procures le tome 2 :)

    RépondreSupprimer